... ou le récit d'une catastrophe épidermique en 3 temps (ou presque)!

a_la_foire_006

Par curiosité, et à force d'entendre parler de ce soin miraculeux et à la mode sur la blogosphère, j'ai voulu tester le Basic 3 Temps. N'ayant ni la peau grasse, ni la peau sèche, j'ai choisi le soin correspondant à une peau mixte, soit la zone T un peu grasse (ce qui est parfois mon cas). Le premier jour, l'application se passe aisément. Le soin n'est pas très contraignant finalement. Bien sûr ça picote un peu après la lotion mais la crème hydratante est apaisante. La peau est vraiment douce et nette. Le deuxième jour, soit le lendemain matin, je recommence, la peau brûle après l'application de la lotion. J'applique la crème hydratante puis vite vite ma crème de jour et ressent enfin un soulagement. La peau tiraille un peu la journée. Je décide de ne pas utliser le basic 3 temps le soir et d'attendre le lendemain matin. Le troisième jour, je me réveille avec des rougeurs diffuses sur le visage: ma peau est très irritée. Je n'utilise bien sur pas le Basic 3 temps mais une crème très hydratante pour me soulager. Le quatrième jour, je me réveille avec des petits peaux blanchâtre sur le visage: je pèle! Je parcours internet et les différents forums et j'arrive à la conclusion que j'aurais du choisir le soin n°2 (et non pas le 3) correspondant plutôt à une peau sèche (selon indication sur le packaging).

Suite à cette expérience, je me suis posée tout un tas de questions 'existentielles'. J'ai constaté que le Basic 3 temps avait consisté à un super décapage chimique de ma peau. Les cellules mortes sont éliminées, la peau se renouvelle et renaît plus belle qu'avant. Seulement voilà, jusqu'à quand ce mécanisme peut-il avoir lieu? N'y a-t-il pas un capital peau (un peu comme un capital solaire) limité et qui ferait qu'une fois ce capital épuisé, la peau ne se renouvelle plus ou peu et reste moche et terne à jamais? Et après avoir terminé le soin, que devient la peau? Je suppose qu'au bout de quelques semaines son aspect se 'déteriore' à nouveau et rebelotte pour un décapage intensif? Qu'en est-il du film hydrolipidique protecteur de la peau? Résiste-t-il à un tel traitement? J'en doute fort et je sais qu'il n'est pas toujours aisé de le reconsituer. Ne tombe-t-on pas dans une spirale infernale dans laquelle chaque cosmétique répare les dégats provoqués par le précédents? oui je sais je dramatise un peu là...

Qu'en est-il des cosmétiques antroposophiques style Weleda, qui respectent la peau et lui permettent ainsi de puiser dans ses propres ressources pour se régénérer et combattre les aggression elle-même, à son rythme à elle? Sont-ils réellement efficaces? Peut-on y croire?

Je ne suis pas experte en cosmétique, bien loin de là, mais je me souviens des paroles d'une amie esthéticienne qui m'avait confié que les seuls produits utiles pour une peau saine étaient un bon démaquillant, un bon soin hydratant et le reste basta. Ah si: une bonne alimentation et un sommeil réparateur, mais bon pour ça faut vouloir y mettre un peu de volonté aussi!

J'avoue que les réponses me manquent et moi qui suis en général friande crèmes et soins en tous genres, j'hésite de plus en plus à appliquer sur mon visage des disodium EDTA, des benzalkonium chloride etc... sans connaître leurs véritables effets ...

Et vous, vous en pensez quoi?